Langue de l’art littéraire

0
Rate this post

La littérature, ou l’art littéraire, se distingue des autres modèles d’expression artistique par le fait que sa matière première est unique : le mot.En ce qui concerne le langage de l’art littéraire, il faut souligner le fait qu’il contient une fonction poétique. Cela est dû au fait que le langage présent dans l’art littéraire est créé avec l’intention (de l’expéditeur, dans ce cas, l’artiste) de faire que ce texte, ou ce langage, se tourne vers lui-même, faisant que chacun des mots porte une sens unique et à la fin créer un contexte qui favorise les émotions provoquées par l’art littéraire.

De plus, une œuvre littéraire est toujours dotée d’un aspect plus formel, caractéristique bien présente dans l’art littéraire. Cela est dû au fait que sa composition et son contenu sont plus valorisés dans ce format particulier.

Genres littéraires

La littérature se retrouve alors dans trois genres différents, en l’occurrence le genre épique, le genre lyrique et le genre dramatique. Tous sont encore valables aujourd’hui, même s’ils ont été créés dans les débuts littéraires par la civilisation grecque, qui est également le responsable d’une série de créations et de caractéristiques de l’art littéraire que l’on retrouve dans les poèmes et autres expressions de l’art jusqu’à nos jours. . .

L’art littéraire peut être créé dans les genres les plus variés, cependant, il se distingue dans les genres qui bougent davantage avec les sentiments et les émotions de l’être humain, c’est pourquoi les créations littéraires sont toujours impliquées dans les romances, l’amour, la trahison, la haine et d’autres dans leurs thèmes, qui dans ce cas sont toujours des sentiments très expressifs de notre propre nature humaine, et qui créent chez l’être humain une certaine perception nécessaire à la compréhension de l’art.

De plus, le drame est aussi une caractéristique très présente dans l’art littéraire, puisque le drame dans ce cas fait partie de chacune des créations littéraires, car il parvient à mieux susciter l’intérêt des individus qui le lisent.

La littérature comme art

Le mettre d’accord avec les intentions auxquelles nous nous prêtons face à la création d’un tel réservoir artistique, c’est seulement lui fournir une familiarité étroite avec certains des nobles représentants du scénario dont se composait notre littérature, ainsi comme celle considérée comme universelle. . Alors, pour ne pas les laisser perdus dans la mémoire, réjouissons-nous des enchantements exprimés dans les paroles de l’immortel Carlos Drummond de Andrade, fragments qui sont dépeints dans la «Quête de la poésie»

A travers eux, nous nous sentons en droit de reconnaître que les mots sont bien autour de nous, libres, libres, mais encore à l’état de dictionnaire. Mais, comme le dit Drummond lui-même, tout au long du poème en question, nous avons tous la capacité de présenter la clé et de donner des ailes à nos sentiments, de donner libre cours à notre capacité d’imagination et d’en faire (les mots) notre plus belle expression. de l’âme elle-même.

Par conséquent, cher utilisateur, nous voulons vous faire comprendre que la littérature représente un art dont la matière première est protégée dans le mot lui-même, un mot qui une fois orné, travaillé, imprégné d’intentions, de ressources multiples, de figuration pleine. Ainsi, à partir de ces perspectives, nous pensons qu’à terme, nous prendrons conscience que la reconnaissance de tous les aspects, qu’ils soient formels

(liés au plan de l’esthétique) ou discursifs (liés au plan des idées), devient indispensable pour reconnaître la vraie valeur de l’art littéraire lui-même, un art qui se perpétue dans le temps, en contemplant des générations et des générations de lecteurs. De cette façon, assurez-vous de profiter de cette opportunité incontournable offerte uniquement à vous, notre plus grand récipiendaire. Naviguez et laissez-vous envoûter par toute la magie qui imprègne les mots travaillés à travers ce langage unique, unique, engageant : le littéraire.