BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE MAX ROUQUETTE

0
Rate this post
Activité : Bibliothèque municipale
Rattachement Administratif : commune
Responsable : Sylvie Wagner

Surface : 300 m²
Année D’ouverture : 1975
Horaires D’ouverture :
ouverture hebdomadaire : 23h
lundi : 14h-18h ; mardi : 14h-18h ; mercredi : 9h-12h30 et 14h-18h ; vendredi: 14h-18h ; samedi : 9h-12h30

Équipement Informatique :
10 postes dont 4 avec accès internet, Wifi, service d’impression, service de numérisation avec possibilité de télécharger sur clé USB

Collections :
22 800 documents imprimés
53 titres de périodiques vivants
200 CD

Services : services aux associations, Formation du public au TIC
Services Aux Collectivités : crèches, écoles, collèges, maisons de retraite
Animations : adultes, enfants, expositions, conférences, rencontres d’auteurs/lectures, ateliers d’écriture, spectacles
Publications : un guide de l’usager, un bulletin d’info

Historique De L’établissement :
En 1975, création de la bibliothèque municipale “section jeunesse”, suivie en 1976 de la “section adultes”. La bibliothèque se trouvait alors dans un préfabriqué, avenue du Stade.
En 1982, la municipalité transfère la bibliothèque au 14 rue Louis Blanc dans une maison de maître du 18ème, La maison Louis Blanc, hôtel particulier d’un fabricant et marchand de draps, Jean Martin, écuyer. D’après le cadastre napoléonien de 1836, la maison appartenait toujours à la famille Martin. L’espace occupé par la section jeunesse appartenait à Mme Angélique Lautier, institutrice.
De 1985 à 2000, la mutation des bibliothèques a lieu également à Clermont l’Hérault, les missions évoluent : travail auprès des écoles, de la petite enfance, des personnes âgées (en partenariat avec la maison de retraite), lutte contre l’illettrisme et accompagnement des publics en difficulté.
La bibliothèque de Clermont, participe à la création d’une valise pour les formateurs, met en place des ateliers d’écriture hebdomadaires, accueille des ados du C.E.P d’O.R. et travaille en étroite collaboration avec les organismes de formation professionnelle A.P.P., I.R.F.A., qui reçoivent les publics les plus défavorisés, surtout sur le plan culturel.
Début des années 2000 : fort investissement sur le maintien, la promotion et le développement de la culture occitane, soutenu par la municipalité et par le département avec le dépôt départemental du fonds bilingue occitan et la création de classes maternelles et primaires bilingues.
En 2006 la bibliothèque municipale sera baptisée du nom de Max Rouquette (écrivain d’expression occitane, poète, prosateur, homme de théâtre et dramaturge, fidèle défenseur du mouvement occitaniste et des traditions culturelles et sportives).
En 2006 La bibliothèque s’agrandit et s’informatise (catalogue, ordinateurs à disposition du public), répondant ainsi à de nouveaux besoins et participant à la réduction de la fracture numérique.
Fin 2010 : ouverture du service des Archives Municipales pour la préservation et la communication du patrimoine Clermontais et l’histoire locale et régionale. Les archives historiques (Fonds Ancien et Moderne : du Moyen Âge à 1982, la décentralisation) sont désormais conservées au 1er étage de la Maison Louis Blanc et consultables par le public.
L’École de Musique occupe le 2e étage de la Maison Louis Blanc depuis 1985.
De nombreuses associations ou organismes ont aussi occupé ou occupent encore à l’heure actuelle des locaux dans la Maison Louis Blanc : L’Accueil du Clermontais, les Anciens Combattants, la Généalogie, le Cercle Occitan, les services sociaux avec le Planning Familial, D.D.A.S.S., F.N.A.T.H., le Vélo Club Clermontais.

En projet :
– Création d’une médiathèque
– Extension de la surface et travaux de réhabilitation pour répondre aux normes d’accueil et d’accessibilité.
– Actualisation du système informatique pour permettre la consultation du catalogue en ligne
* Année de création : 1975