Avoir des objectifs intermédiaires

0
Rate this post

Lorsque vous faites constamment autre chose que ce que vous êtes censé faire, vous avez juste besoin d’un peu de contrôle : cela s’apprend !
Apprendre la planification :

Faites un bon plan pour la journée : où dois-je m’asseoir ? Que dois-je lire ? Combien de temps dois-je lire ?

Le plus important : faites un plan réaliste ! Litt Mark Twain encore : « Le secret pour commencer est de diviser vos tâches complexes en petites tâches gérables et de commencer par la première ».

C’est mieux avec des plans courts, que des plans longs et lourds irréalistes. Les plans irréalistes ne font que vous stresser et le stress vous vide d’énergie.

Obtenez un aperçu des livres et des articles, utilisez un calendrier et donnez-vous des délais.

Ayez des objectifs intermédiaires !

  • Jambes sous la table
  • Supprimez les distractions !

Ennuyeux mais intelligent. Loin de SoMe pendant les sessions de travail. SoMe offre de nombreuses tentations et lorsque vous mettez ces tentations de côté, vous n’avez pas besoin d’utiliser votre concentration et votre énergie pour y résister. Offrez-vous plutôt une récompense par téléphone ou autre pendant les pauses. Faites de courtes séances de lecture. Si vous trouvez cela difficile, essayez la « méthode du rien » : forcez-vous à vous asseoir et à travailler pendant 20 minutes. Tout le reste est “interdit” pendant les courtes séances de lecture.
Varie !

Variez vos méthodes d’apprentissage. Certaines personnes aiment changer de siège. Certains écrivent des procès-verbaux, d’autres se parlent bruyamment. Montrez que vous êtes interviewé dans le sujet que vous lisez et enregistrez-le sur le téléphone. Dessinez et créez des modèles qui reflètent ce que vous avez lu. Utilisez des couleurs et créez des modèles pour les différents chapitres. Le cerveau se souvient le mieux des modèles et des dispositions.

Peu d’énergie ?

Le cerveau a besoin de mouvement ! De nombreuses recherches soutiennent que l’activité physique a un bon effet sur le cerveau académique. Faites de courtes promenades rapides tout en mémorisant. Parlez-vous du sujet pendant que vous êtes en déplacement. Décrochez-le au téléphone. Promenez-vous juste avant la conférence et faites une courte promenade après la conférence et entre les séances de lecture.

  • L’eau! Le cerveau a besoin d’eau et vous pensez mieux.
  • Se lancer peut avoir un effet positif sur votre estime de soi

Le report conduit à l’accumulation de tâches, et l’accumulation de tâches conduit au stress. Se mettre dans une situation stressante peut également conduire à une perception de soi plus critique et négative. Le stress peut vous amener à vous retrouver dans un cercle négatif. Accepter les sentiments difficiles

Faites des choses qui vous donnent de bonnes vibrations. Récompensez-vous beaucoup en cours de route. Acceptez que les sujets puissent être difficiles, mais faites attention à qui vous vous comparez. J’ai rencontré beaucoup d’étudiants qui se comparent au professeur ou aux meilleurs de la classe. Si vous le faites, vous commettez un acte injuste contre vous-même. Concentrez-vous uniquement sur votre propre courbe d’apprentissage.