Lire plusieurs fois un texte

0
Rate this post

Orientez-vous dans le texte. Obtenez un premier aperçu, découvrez de quel type de texte il s’agit et de quoi il s’agit. En-têtes d’étude, sous-titres, résumés et liste de références. S’il s’agit d’un livre, étudiez la table des matières, la préface, tout index de sujets, la liste de références, le texte de la quatrième de couverture et tout ce qui décrit le texte. Au besoin, lisez quelques paragraphes ici et là, comme le premier et le dernier paragraphe d’un article ou l’ouverture des chapitres d’un livre. De cette façon, vous êtes mieux préparé pour la lecture proprement dite : vous avez déjà une idée de ce qui vous attend.

Lisez rapidement. La prochaine étape est la lecture

Commencez par lire tout le texte sans prendre de notes, à l’exception de petites marques s’il y a quelque chose que vous remarquez particulièrement.

S’il y a quelque chose que vous ne comprenez pas : Lisez la suite. Si vous pensez ne rien comprendre : Lisez quand même. Vous y revenez une fois et deux fois.

Lisez le texte avec attention. Cette fois, vous lisez pour comprendre le plus possible. Plongez-vous dans le texte. Utilisez un stylo et du papier ou des outils de prise de notes électroniques et prenez des notes pendant que vous lisez. Au cours du semestre, vous pouvez constituer une “note” ou une “archive de syllabus”. Une telle archive vaut son pesant d’or lorsque vous devez répéter avant des examens ou rédiger des devoirs.

Une fois que vous vous êtes orienté dans le texte, que vous l’avez lu rapidement, puis que vous avez travaillé à fond sur la lecture et la prise de notes, vous pouvez mettre le texte de côté. Lorsque vous revenez ensuite au texte, par exemple la semaine suivante, vous pouvez le lire rapidement. Percevra probablement le texte un peu différemment maintenant.

Demandez le texte

Posez des questions au texte et essayez de le “forcer” à répondre. Lorsque vous lisez un texte dans le but d’éclairer quelque chose que vous vous interrogez ou que vous ne comprenez pas, la lecture sera à la fois plus facile et plus intéressante. Les questions peuvent varier selon le but de la lecture : tout, des questions sur l’ordre du jour du texte et le message principal, le fonctionnement de l’argumentation, aux questions spécifiques sur les mots et les concepts. Ce n’est pas le texte qui devrait penser pour vous, mais vous qui devriez penser en utilisant le texte.

Tâche

Imaginez un texte que vous avez sur le syllabus et demandez : Quel est le sujet ? Quelle est la solution? Qu’examine l’auteur, à quoi arrive-t-il et comment y arrive-t-il ? Pouvez-vous en utiliser une partie dans votre devoir, et si oui, comment allez-vous l’utiliser vous-même ?