Entretien avec Leonilha Lessa – le défi des bibliothèques en temps de pandémie

0
Rate this post

La pandémie de COVID-19 a généré un tournant dans le domaine de l’éducation et de la culture, ce qui nous a fait repenser radicalement les modèles d’enseignement existants et aussi, comment aider les universitaires et les scientifiques du monde entier à réévaluer le rôle des bibliothèques dans la vie des gens. Nous avons pris un café virtuel avec Leonilha Lessa, responsable de la Bibliothèque centrale de l’Université de Fortaleza (UNIFOR) et actuelle présidente de la Commission brésilienne des bibliothèques universitaires (CBBU), qui fête cette année ses 40 ans devant la bibliothèque UNIFOR.

1. Vous fêtez vos 40 ans à la tête de la bibliothèque d’UNIFOR. Avec le recul, quelles ont été les principales transformations de la bibliothèque au cours de ces 4 décennies ?

40 ans c’est toute une vie. Considérant que j’ai rejoint Unifor en 1981, alors que l’université avait un peu plus de 8 ans et que la bibliothèque n’avait même pas encore son catalogue d’ouvrages «sur cartes papier», je crois que tout le processus de développement et d’expansion de l’université et , par conséquent, de la bibliothèque au cours de ces années a été un phénomène parallèle à ma propre histoire professionnelle et personnelle. Il y a eu de nombreux défis à relever dans cette trajectoire, et tous se reflètent dans le professionnel que je suis devenu et dans ce qu’est la bibliothèque aujourd’hui.

Je peux citer comme principales transformations : deux agrandissements majeurs dans l’espace physique, amélioration du profil du personnel, système d’automatisation pionnier, élargissement permanent de la collection d’œuvres, au cours des 10 dernières années, la création et la diversification du numérique bibliothèque. Je souligne également la multiplicité des services créés au service de la communauté universitaire, ce qui nous a permis de mieux reconnaître l’importance de la bibliothèque dans la construction du savoir avec l’Université de Fortaleza.

2. Comment la pandémie a-t-elle changé le fonctionnement de votre bibliothèque ? Quels ont été les plus grands défis et comment le travail des équipes a-t-il changé ?

La pandémie a eu un impact significatif sur tous les organismes et sur les différentes bibliothèques universitaires. Qu’ils soient publics ou privés, grands ou petits, le scénario difficile n’a pas été différent. En ce qui concerne ces défis à la bibliothèque d’Unifor, nous pouvons mentionner :

1. Réajuster le système de prêt de la bibliothèque pour le nouveau scénario : mise en quarantaine des livres, planification des prêts et des retours, entre autres actions ;

2. Adaptation des services du format présentiel au format à distance, comme, par exemple, la formation et l’orientation sur les bases de données numériques, le plagiat et les normes bibliographiques ;

3. Création de nouveaux canaux de communication directe avec l’utilisateur, tels que le service via WhatsApp ;

4. Maintien de la disponibilité des bibliographies pour répondre aux sujets des cours en réalité éloignée ;

5. Promotion du bien-être et de la motivation de l’équipe dans la nouvelle modalité de travail.

3. Avez-vous observé des changements dans les demandes, l’accès et l’utilisation de la bibliothèque par les enseignants et les étudiants pendant la période de confinement ?

L’Université de Fortaleza s’est rapidement adaptée à l’enseignement à distance, en utilisant une plateforme EaD existante et d’autres ressources proposées sur Internet, telles que Google Meet. Dans cette perspective, la bibliothèque a également suivi ce parcours d’adaptation, rationalisant la fourniture de services adaptés, car elle ne pouvait manquer de servir la communauté académique en fournissant des bibliographies des disciplines, ainsi qu’un soutien et une formation à l’utilisation de ses multiples plateformes. Dans cet aspect, nous avons dû intensifier la promotion de nos services dans le nouveau scénario, étant donné qu’avec le changement radical de la routine de toute la communauté universitaire, une partie du public avait non seulement des difficultés à manipuler les outils technologiques pour le hors campus accès (en particulier, les utilisateurs adeptes de livres imprimés), car, naturellement, il avait des doutes sur le fonctionnement à distance de la bibliothèque.

Ainsi, à partir de la large diffusion des services, notamment de la formation, nous cherchons à concilier le comportement de l’usager avec la nouvelle réalité de la bibliothèque, en mettant l’accent sur l’encouragement à l’utilisation des bases de données. Nous avons même eu des témoignages récents d’étudiants de certains cours d’Unifor — Droit, Orthophonie et Médecine — qui, en cette période adverse, ont (re)découvert la bibliothèque numérique et ont bénéficié des avantages qu’offrent les outils pour un processus d’apprentissage plus ludique et amusant. .interactif. Les différents rapports peuvent être consultés sur le blogue de la bibliothèque d’Unifor (https://blog.unifor.br/web/bibliotecaunifor/pagina-inicial).