Prix mediterraneen des lyceens 2013 ouverture des inscriptions

0
Rate this post

L’attente d’un bébé apporte un grand changement dans la vie des parents.

Cela s’applique également à votre vie sexuelle. Nous discutons avec le Dr Alicja Długołęcka, sexologue, pour savoir s’il est possible d’avoir des relations sexuelles pendant la grossesse, comment développer votre sens de la féminité et comment faire face aux difficultés.

Rodzić po Human Foundation : Peut-être allons-nous commencer par la question de base – est-il possible d’avoir des relations sexuelles pendant la grossesse ?

  • Dr Alicja Długołęcka : Si la femme est en bonne santé et que la grossesse se déroule sans complications, il n’y a pas de contre-indications.
  • Cependant, s’il y avait des problèmes auparavant, notamment avec le maintien de la grossesse, il existe certaines restrictions, en particulier au cours des trois premiers mois.
  • Habituellement, dans ces situations, les rapports sexuels complets ne sont pas recommandés.

Cependant, il peut y avoir des caresses, de la masturbation mutuelle, du sexe oral. S’il existe un risque de travail prématuré au troisième trimestre, il est préférable de s’abstenir de tout rapport sexuel jusqu’à la date de l’accouchement.

FRpL : Pendant la grossesse, beaucoup de femmes vivent un contact unique avec leur propre corps, avec leur féminité.

AD : C’est vrai. Il est très souvent dit par les femmes qui accouchent d’un deuxième ou troisième enfant et se souviennent avec regret qu’elles ne l’ont pas apprécié lors de leur première grossesse tant elles avaient peur.

La peur empêche le contact avec son propre corps.

Il est dommage que l’atmosphère de peur des changements du corps, de l’accouchement, de la maternité tue en nous quelque chose de naturel et source de joie. Je fais référence à cet aspect sensoriel et physique primaire de la grossesse, qui est également vécu pendant l’allaitement, lors de la prise en charge d’un nourrisson.

La peur empêche le contact avec son propre corps.Certaines femmes reçoivent la satisfaction de la grossesse dès le début, peut-être sont-elles plus conscientes de leur corps, conscientes de la fugacité et de la signification de cet état. La grossesse peut être un moment de découverte de votre corps, de sa perfection, de sa force et de sa sensualité.

  • La grossesse est un grand changement dans la vie d’une femme et c’est une question de sexualité. Comment les changements corporels se traduisent-ils en besoins sexuels ?
  • AD : Au premier trimestre, le corps reste inchangé, mais une femme peut se sentir moins bien, avoir sommeil, être fatiguée, se reposer davantage, être mince.
  • C’est bien si le partenaire montre plus d’attention et de protection, il permettra à la femme de s’apitoyer sur son sort.

Un massage pour les pieds ou le dos endoloris peut être l’occasion de faire preuve d’attention. Il peut s’agir d’une confusion entre tendresse et sexualité. Il vaut également la peine de se préparer aux étapes ultérieures de la grossesse, aux changements dans le corps de la femme.

Il est bon pour une femme de s’habituer à son corps et à sa nudité en présence de son partenaire. Au deuxième trimestre, lorsque le bien-être est généralement meilleur, il vaut la peine de continuer ou de commencer à développer toutes les techniques liées à la réception des stimuli du corps.

Je veux dire massage et autres types de caresses, y compris génitales. C’est un bon moment pour parfaire les caresses, la masturbation mutuelle et la fellation. Passer beaucoup de temps ensemble, faire preuve de tendresse, apprendre à se connaître.