BIBERFELD LAURENCE

0
Rate this post

01_biberfeldlaurence_web4 rue de la Calade
30120 LE-VIGAN
Email : [email protected]
Site internet : biberfeldauteur.legtux.org

Activité : Auteur, Illustrateur-dessinateur
Genre(s) : Biographie, Policier, Roman, nouvelle, Théatre
Animations : Lecture
Biographie :
Laurence Biberfeld est née à Toulouse en 02_biberfeldlaurence03novembre 1960. Institutrice pendant 18 ans, elle prend une retraite anticipée pour pouvoir écrire à plein temps en 2000. Elle dessine aussi à ses heures perdues, qui sont peu nombreuses. Après avoir déménagé une quarantaine de fois, elle a atterri dans les Cévennes gardoises.Crédits photographiques : DR.

Bibliographie non exhaustive :
Ce que vit le rouge-gorge, éd. Au-delà du raisonnable, 2015 (roman).
La femme du soldat inconnu, éd. Libertaires, 2014 (polar).
Glandeur : novella, éd. du Horsain, 2014 (polar).
La meute des honnêtes gens, éd. Au-delà du raisonnable, 2014 (polar).
Les enfants de Lilith, éd. Au-delà du raisonnable, 2013 (polar).
Apprendre à désobéir, petite histoire de l’école qui résiste, co-auteur Grégory Chambat, éd. CNT, 2012 (document).
Qu’ils s’en aillent tous, éd. Baleine, 2011 (roman policier)
La bibliothèque anarchiste : écouter, lire… pour agir : Emile Pouget, Pierre Kropotkine, Elisée Reclus, Pierre-Joseph Proudhon, James Guillaume, Michel Bakounine, Errico Malatesta, Jean Grave, Louise Michel, texte collectif, éd. Monde libertaire, 2009 (document).
La bourse ou la vie, éd. Le Tengo, 2009 (roman policier).
Le roi du silence, éd. Le bruit des autres, 2009 (théâtre).
On ne badine pas avec les morts, éd. Baleine, 2009 (roman policier).
Un chouette petit blot, éd. La branche, 2008 (roman policier).
RDV au pied de la statue, collectif, éd. Terre de brume, 2007 (nouvelles policières).
Le noir dans la truffe, collectif, éd. Autres temps, 2006 (nouvelles policières).
La vieille au grand chapeau, éd. Gallimard, 2005 (roman policier).
Evasion rue Quincampoix, éd. Autrement, 2004 (roman policier).
Le chien de Solférino, éd. Gallimard, 2004 (roman policier).
La BA de Cardamone, éd. Gallimard, 2002 (roman policier).

Extrait :
Elle me regardait. Où que j’aille dans ce maudit studio, elle ne me quittait pas des yeux. J’avais beau me rencoigner derrière la gazinière, me tapir entre le frigo et le séchoir à linge, elle me dévisageait toujours de cet air sardonique qui me donnait envie de lui effacer le visage avec un fer à repasser. Je ne suis pas paranoïaque, mais il y avait de quoi se mettre à hurler.
Elle était partie dans la matinée. Où ? Où pouvait-elle aller, toute seule, dans cette ville ? Elle n’y connaissait personne.
Je sais bien, le monde ne manque pas de bons samaritains prêts à porter secours à une fille en détresse -les mêmes qui me laisseraient crever sur le bord du trottoir, le visage dans le caniveau, quand je suis soûl comme un cochon. Qui a parlé d’égalité des sexes ? Un joli minois trouvera toujours des régiments de héraults pour porter son étendard.
Et maintenant j’avais mal à la tête, une enclume sonnait dans ma nuque et elle ne me quittait pas des yeux. Qu’est-ce qui lui avait pris de filer ? Je l’avais toujours bien nourrie.
Elle avait toujours eu à boire, un bon lit, toutes les émissions qu’elle voulait regarder, les plus tartes. Je la couvrais de cadeaux. La robe à volants, elle ne savait pas ce que ça m’avait coûté, et les spartiates en cuir mauve, et les lunettes de soleil John Padou. Et la bague. Je lui manucurais les ongles, je lui faisais des peelings. Je lui ai même fait ces horribles mèches roses.