Miroirs de Julien L.

Miroirs de Julien L.
Ed. Au Diable Vauvert 2012 2-84626-404-4 223 p. ; 20 x 13 cm 20,00 € 843

Julien est musicien de toros durs. Yves, revendeur de mots volés. Mon motif risque sa peau. Moi ma poésie. J'aime la corrida. Ce théâtre actif. J'aime ces acteurs auxquels il arrive des choses vraies. Ces acteurs grimés de sueur et de sang. Les poètes ne sont que des clowns lyriques. Dans le meilleur des cas. J'écris ce Iivre pour me diversifier un peu. Je voudrais faire revenir la tauromachie dans la littérature. La littérature dans la tauromachie. Tous les écrivains sont des revenants. Matière poétique par excellence, la tauromachie a conduit Yves Charnet d'arènes en arènes pendant trois saisons, dans les pas du matador landais Julien Lescarret. Dans cette autofiction en torero modeste, l'enquête autobiographique reste inséparable d'une quête poétique.