Le garçon qui voulait être juif

Le garçon qui voulait être juif
HetO 2004 2-84547-074-6 218 p. ; 22 x 15 cm 17,00 € 843

Depuis l'âge de quinze ans, Arthur joue à cache-cache avec le sommeil. Cela représente des milliers de nuits à fouiller la maison de ses parents, à épier ses camarades endormis dans la chambrée de la caserne, à jouer les Room Service pour les soldats de Tsahal, à se pencher sur les formes superbes de Harold assoupi, à rêver au soleil levant dans le désert du Néguev, à apprendre le Adon Olam sous la houlette du signor Minzi Coen, à boire des bières avec Selim dans la cour du Boogie, à se prendre pour un aventurier dans les gorges de la Samaria ou à attendre simplement que Tom se laisse rejoindre. C'est fou tout ce qu'on peut faire la nuit quand on ne dort pas. On peut se rêver un destin, un rendez-vous, une histoire d'amour. En fait, la nuit, quand on ne dort pas, on attend de pouvoir vivre.