Histoire des transsexuels en France

Histoire des transsexuels en France
HetO 2006 2-84547-138-6 186 p. ; 20 x 13 cm 17,50 € 301

Pays d'émergence du phénomène transsexuel au début du XXe siècle, l'Allemagne réunit alors les conditions nécessaires à la mise en pratique des théories du Dr Magnus Hirschfeld sur les intermédiaires sexuels . Après le saccage par les nazis de l'Institut de Sexologie, la France prend le relais en Europe : l'artiste Michel-Marie Poulain raconte son changement de sexe dans Voilà et la déportée Marie André Schwidenhammer crée la première structure d'aide aux transsexuels. Ces deux pionnières posent ainsi les jalons d'une visibilité sociale qui atteint son apogée avec la culture cabaret transgenre à Paris dans les années 1950-60 lorsque les Français découvrent la scandaleuse Coccinelle. Cependant, même après la libération sexuelle , les pouvoirs judiciaires, policiers et psychiatriques mettent en place une répression en vue d'empêcher les transsexuels de changer d'état civil et de faire leur transition dans de bonnes conditions. Les années 80 sont marquées par la figure du Pasteur Doucé qui, avec son Centre du Christ Libérateur, ?uvre à la politisation de la question transsexuelle. Son assassinat en 1990 entraînera la création d'un tissu associatif rassemblant transgenres et transsexuels dans la lutte pour la reconnaissance de leur dignité.