Anthologie de contes

Anthologie de contes
Ed. Trabucaire 2010 2-84974-119-1 Novel.la 190 p. ; 22 x 15 cm 15,00 € 860

Des têtes qui changent de corps, jouent aux cartes, se désagrègent ; un oeil de verre qui voit tout ; une ligne circulaire de tramways ; un défunt plus vivant que mort ; des saints qui mènent la danse... telle est l'atmosphère troublante de ces Histoires de la main gauche, où la vie des personnages s'écoule entre le réel et l'imaginaire. Dans Le café de la grenouille, les récits, vivifiés par les dialogues, comme dans le premier recueil, révèlent que, de temps en temps, le train-train quotidien est perturbé de façon inattendue : un batelier peut devenir Sisyphe et un passeur de l'Ebre souhaite remplacer Charon. Le dernier recueil, Têtes de mort abasourdies, donne la parole à différents locuteurs assoiffés de justice (la leur). On l'a compris : si toutes ces histoires, savamment orchestrées, constamment balayées d'une touche humoristique et critique se déroulent dans un village fictif - qui s'inspire de Mequinensa, toutefois bien ancré dans le contexte politique et social de l'après-guerre, elles renvoient également à des préoccupations moins locales, aux problèmes existentiels qui ont interpellé l'humanité depuis la nuit des temps, qui continuent et continueront de la tarauder sans cesse.