Le Mois du Film Documentaire 2013 en Languedoc-Roussillon

 

Chaque année, le coordination régionale accompagne 5 rencontres départementales sous la forme de rencontres croisées "écrit/ écran", l'occasion de construire des ponts entre des mots et des images, entre des auteurs et des réalisateurs...

Retrouvez la programmation régionale 2013

 

Ouverture du Mois du Film Documentaire en région

dans le cadre du Cinemed (Festival international du cinéma méditerranéen)

Corum - Samedi 2 novembre - 14h00
en présence de Laurent Roth (directeur littéraire et coproducteur du film)  

Un voyageur
de Marcel Ophuls (2012)

Marcel Ophuls, le réalisateur du « Chagrin et la pitié » et d' « Hôtel Terminus » a choisi, à 85 ans, de léguer ses mémoires audiovisuels. Dans ce documentaire en forme d'autoportrait, il cherche à transmettre ce qu'a été son monde, à travers les lieux de sa vie et les images qui s'y rattachent. Un carnet de voyages émouvant.

Les rencontres de la coordination régionale

en Lozère à Saint-Chély d'Apcher et dans l'Aude à Narbonne

Cinéma le ciné-théâtre de Saint-Chély d'Apcher- Mardi 5 novembre - 20h30
en présence de Laurent Aït Benalla (réalisateur) et  Jo Witek (auteur, en résidence avec la compagnie KD Danse) 

Cinéma Le théâtre de Narbonne - Vendredi 22 novembre - 21h00
en présence de Laurent Aït Benalla (réalisateur) et Geneviève Vincent (auteur de Trop de corps, édité par Indigene éditions) 

Ô mon corps !
de Laurent Aït Benalla (2012) 

Le chorégraphe Abou Lagraa travaille à la formation de la première génération de danseurs contemporains en Algérie. Pendant plusieurs mois, le film suit la structuration de ce groupe de danseurs, pour la plupart autodidactes issus du hip-hop de rue, jusqu'au soir de la première mondiale au Théâtre National d'Alger.

Hérault à Loupian

Médiathèque-CDI - Mardi 12 novembre - 18h00
en présence de Sylvie Crossman (auteur et éditeur)

Sylvie Crossman, créer, résister     
de Caterina Profili (2012) 

C’est l’histoire rêvée d’une femme qui a fait de sa vie son œuvre et de son œuvre la vie des autres, Sylvie Crossman. Elle renvoie tout de suite une image d’héroïne de roman, entre l’exotisme polynésien de son enfance, la France contestataire de ses années universitaires, les années 70 en Californie, et son engagement en Australie auprès des aborigènes, jusqu’à son travail d’éditrice, aujourd’hui, pour sa maison d’édition « Indigène ».

Gard au Grau du Roi

Cinéma Vog - Jeudi 14 novembre - 19h00
en présence de Yann Sinic (réalisateur) et Alain Colombaud (photographe, auteur de Camargue plein ciel, édité au diable Vauvert)

Dédicace de Camargue plein ciel à 18h

La cité du soleil
de Yann Sinic et Nathalie Combe (2012) 

La Grande-Motte, une ville du sud de la France où, enfant, le réalisateur passait tout le mois de juillet. De ces vacances, il lui reste des souvenirs de châteaux de sable, de glaces à l’italienne et de promenades sur le port dans la douceur des soirs d’été. Il y est revenu des années plus tard.

Pyrénées-Orientales à Perpignan

Médiathèque - Samedi 23 novembre - 15h00
en présence de Mireille Calle-Grüber (professeur, écrivain et éditrice) et Maria Moutot (photographe et assisante réalisatrice) 

Triptyque avec Claude Simon
de Georg Bense, Peter Brugger et Claude Simon (1976)

Triptyque avec Claude Simon comporte un entretien filmé tourné à Salses (Pyrénées-Orientales) du 1er au 5 septembre 1974, et le court-métrage "l'impasse" conçu par Claude Simon à partir de son roman "Triptyque", tourné aux Planches près Arbois du 20 au 24 mai 1975 et dans les studios du Saarländischer Rundfunk à Saarbrücken du 2 au 6 juin 1975. Claude Simon est revenu, depuis Salses, travailler avec Georg Bense et Peter Brugger au montage du film du 3 au 7 août 1975. L'entretien filmé, conduit par Peter Brugger, est précédé d'un bref prologue où quatre commentateurs, connaisseurs de l'oeuvre de l'écrivain et entretenant avec lui des relations amicales donnent leur point de vue.
 

 

Partager