Coraly Zahonero lit Simone Weil

Centre Joë Bousquet de Carcassonne - Le 15/09/2018 - Centre Joë Bousquet de Carcassonne - 53 rue de Verdun 11000 Carcassonne
Simone Weil

Simone Weil, L’expérience de la nécessité

Samedi 15 septembre à 17h - Entrée libre
Centre Joë Bousquet à Carcassonne

« Dans l’ensemble, la situation où nous sommes est assez semblable à celle de voyageurs tout à fait ignorants qui se trouveraient dans une automobile lancée à grande vitesse et sans conducteur à travers un pays accidenté. Quand se produira la cassure après laquelle il pourra être question de produire quelque chose de nouveau ? »
(Réflexions sur les causes de la liberté et de l’oppression sociales-1934)

La voix de Simone Weil nous parvient aujourd’hui comme celle d’un lanceur d’alerte incomprise par ses contemporains. La lecture que je vous propose est un montage effectué à partir de ses lettres, de ses cahiers et de ses articles, elle s’inspire du livre écrit par Geneviève Azam et Françoise Valon : Simone Weil ou l’expérience de la nécessité, dans lequel j’ai découvert la force visionnaire et la pertinence de ses analyses et de ses intuitions.
C’est cette « intelligence qui brûle » dont parlait Joë Bousquet que je souhaite vous faire parvenir, afin qu’elle éclaire l’époque d’où nous la lisons.

Coraly Zahonero

Née à Montpellier, Coraly Zahonero entre à 15 ans au Conservatoire de Région dirigé alors par Guy Vassal, grâce à qui Jean Négroni la fait débuter dans Roméo et Juliette.
Elle entre au Conservatoire National Supérieur de Paris à 18 ans. Jean-Pierre Miquel en est alors le directeur. Nommé à la Tête de la Comédie-Française, il l’engage en 1994 pour jouer Sylvia dans La double inconstance. Ce rôle lui vaut une nomination au Molière de la révélation théâtrale et le prix Daniel Sorano en 1995.
En 2000, elle devient sociétaire de la troupe et joue depuis les pièces du répertoire.
Elle joue cette saison à la Comédie-Française dans La locandiera de Goldoni mis en scène par Alain Françon et dans l’Hôtel du libre échange de Feydeau mis en scène par Isabelle Nanty.

Simone Weil

Simone Weil est née à Paris en 1909 d’une famille d’origine juive non pratiquante. Elle obtient l’agrégation de philosophie en 1931, dans sa promotion elle côtoie Suzanne Molino dont le frère Frantz deviendra l’ami de Joë Bousquet. Elle devient enseignante, syndicaliste, engagée dans les luttes sociales sur des bases anti-staliniennes, aussi bien en France qu’au côté des républicains espagnols. Elle décide un temps de travailler en usine, puis reprend son métier de professeur de philosophie, elle est une brillante
helléniste.
Les lois antisémites du régime de Vichy ne lui permettent pas de poursuivre son métier d’enseignante. En 1940, elle est repliée à Marseille ou elle rejoint la revue les Cahiers du Sud. Avant son départ pour les USA en 1942, elle rencontre Joë Bousquet avec qui elle entretient une correspondance. Des USA, elle se rend ensuite en Grande-Bretagne où elle rejoint les services de la France Libre. Elle meurt d’épuisement à 34 ans en août 1943.
La profondeur de sa vie spirituelle et sa quête mystique tiennent une place très importante dans ses questionnements et ses écrits. 

Infos pratiques

04.68.72.50.83
53 rue de Verdun
11000 Carcassonne
Javascript is required to view this map.
Partager