Vous avez dit blockchain ?

La blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle (définition de Blockchain France).

Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne.

Quelles applications de la blockchain dans le secteur culturel ?

Le Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA) publie un rapport sur la blockchain et ses applications potentielles dans les industries culturelles. Cette technologie permettant de garantir les transferts de propriété, l'authenticité et la traçabilité des biens (numériques ou non), la collecte et le reversement des droits d’auteur semblent constituer l'une des applications "naturelles".

Elle pourrait également  favoriser, par exemple, le développement d’un marché du livre numérique d’occasion ou faciliter les campagnes de financement participatif. Les auteurs soulèvent en conclusion la question de la régulation des usages de cette technologie encore "émergente".

Rapport de la mission sur l’état des lieux de la blockchain et ses effets potentiels pour la propriété littéraire et artistique | Conseil supérieur de la propriété littéraire et artistique (CSPLA), ministère de la Culture, 2018.

 
Partager