Serge Pey, Prix Apollinaire 2017

Flamenco. Les souliers de La Joselito

Le Prix Apollinaire 2017 est attribué au toulousain Serge Pey pour son recueil Flamenco. Les souliers de La Joselito, coédité par Les Fondeurs de Briques / Dernier Télégramme.

La remise du prestigieux Prix Apollinairea eu lieu le 6 novembre, aux Deux Magots, en présence de Catherine Mathivat, la présidente du célèbre café littéraire, et avec la complicité de Jacques Weber qui a lu des poèmes des lauréats.

Serge Pey, le lauréat du Prix Apollinaire

Auteur d’une cinquantaine d’ouvrages, Serge Pey est l’un des représentants incontournables du mouvement de poésie d’avant-garde art-action. France Culture s’est d’ailleurs régulièrement fait l’écho de son œuvre qui noue travail sur le langage écrit et oralité. Désirant rompre avec toute forme de cloisonnement, Serge Pey sonde aussi le territoire de la performance qui rend possible la mise en acte de la pensée dont le poème est porteur.

Flamenco. Les Souliers de La Joselito de Serge Pey

Cet ouvrage reprend des textes de Serge Pey publiés de manière confidentielle en 1995 ainsi que des inédits concernant son rapport au flamenco, et, dans une moindre mesure, à la tauromachie. Il comporte une longue préface sous forme de dialogue, ainsi que des encres de l’auteur.

Le Prix Apollinaire

Le Prix Apollinaire, fondé en 1941, couronne chaque année « en dehors de tout dogmatisme d’école ou de technique un recueil caractérisé par son originalité et sa modernité ». Il est considéré comme un Goncourt de la poésie – en partie parce que certains membres du jury ont été ou sont jurés Goncourt, comme Hervé Bazin, Robert Sabatier ou Tahar Ben Jelloun.

Présidé par Jean-Pierre Siméon, le jury est composé de personnalités du monde de la poésie : Marc Alyn, Linda Maria Baros (secrétaire générale), Tahar Ben Jelloun, Zéno Bianu, Georges-Emmanuel Clancier (président d’honneur), Fabienne Courtade, Philippe Delaveau, Guy Goffette, Jean Portante et Jean Rouaud.

 
Javascript is required to view this map.
Partager