Sébastien Spitzer est le lauréat du Prix Méditerranée des Lycéens 2018

PML 2018

Les lycéens inscrits au PML rencontrent le lauréat

Deux occasions pour les lycéens : le jeudi 17 mai 2018 à l'Aréna à Montpellier et le vendredi 18 mai 2018 à l'Hôtel de Région Occitanie à Toulouse.
Tout au long de la journée du 17 mai, à l'occasion du Festi'jeunes, les lycéens pourront également découvrir et apprécier des réalisations effectuées dans le cadre de projets pédagogiques ou d'actions éducatives : cinéma, danse, musique, théâtre, citoyenneté, sports, santé, environnement...
La journée débutera le matin à 9h et se terminera le soir à 20h30 après une chorale de 300 lycéens et un orchestre symphonique.

Ces rêves qu'on piétine, de Sébastien Spitzer, éd. de l'Observatoire

Sous les bombardements, dans Berlin assiégé, la femme la plus puissante du IIIe Reich se terre avec ses six enfants dans le dernier refuge des dignitaires de l’Allemagne nazie. L’ambitieuse s’est hissée jusqu’aux plus hautes marches du pouvoir sans jamais se retourner sur ceux qu’elle a sacrifiés. Aux dernières heures du funeste régime, Magda s’enfonce dans l’abîme, avec ses secrets. Au même moment, des centaines de femmes et d’hommes avancent sur un chemin poussiéreux, s’accrochant à ce qu’il leur reste de vie. Parmi ces survivants de l’enfer des camps, marche une enfant frêle et silencieuse. Ava est la dépositaire d’une tragique mémoire : dans un rouleau de cuir, elle tient cachées les lettres d’un père. Richard Friedländer, raflé parmi les premiers juifs, fut condamné par la folie d’un homme et le silence d’une femme : sa fille. Elle aurait pu le sauver. Elle s’appelle Magda Goebbels.

Sébastien Spitzer est journaliste.

Sébastien Spitzer est le lauréat du Prix méditerranée des lycéens 2018 pour son premier roman Ces rêves qu'on piétine, paru aux éditions de L'Observatoire.

Le Prix Méditerranée des Lycéens 2018 a démarré à la rentrée 2017. Il est organisé par la Région Occitanie, le Centre Méditerranéen de Littérature, Occitanie livre et lecture, les Rectorats et Canopés des académies de Montpellier et de Toulouse, et la Caisse d'Épargne Languedoc-Roussillon.

Créé dans l’académie de Montpellier, le « Prix Méditerranée des Lycéens » s’est ouvert dorénavant à l’académie de Toulouse et à tous les lycéens en classe de seconde de la région Occitanie. Ce sont près de 84 établissements qui ont participé à l’édition 2018 du PML. Les élèves des différents lycées participants se sont vu attribuer une sélection de quatre ouvrages :

La fille du van, de Ludovic Ninet, éd. Rouge Safran
​Looping, d'Alexia Stresi, éd. Stock
Mon étincelle, d'Ali Zamir, éd. Le Tripode
Ces rêves qu'on piétine, de Sébastien Spitzer, éd. de l'Observatoire

A l’issue d’un vote individuel de la part des lycéens, le Prix a été attribué à l’auteur et journaliste Sébastien Spitzer.

 
Partager