Quelle vision des bibliothèques pour les non-usagers ?

Enquête non-usagers en bibliothèque

Une enquête menée par TMO Région, une société chargée d'établir des études, sondages et statistiques, est actuellement en cours afin d'évaluer la valeur des bibliothèques aux yeux des non-usagers. Les premiers chiffres positifs de cette étude ont été dévoilés lors sur 64ème congrès de l'Association des Bibliothécaires de France. 

On apprend ainsi que la fréquentation des bibliothèques est en hausse de 8 points par rapport à 2005 avec 26 % des employés et ouvriers qui ont fréquenté au moins une fois une bibliothèque sur les 12 derniers mois. 

Pour les personnes gagnant moins de 750 € par mois, on atteint 31 % de la population, contre 20 % en 2005, 23 % pour les revenus mensuels entre 750 et 1500 € (+ 5 points par rapport à 2005) et enfin 27 % pour les plus hauts revenus, au-delà de 3800 € (+ 1 %). Seuls les cadres et cadres supérieurs se sont en partie détournés des bibliothèques, avec une baisse de 4 points, pour atteindre 32 % de la population en 2016.

Comme l'avaient déjà signalé d'autres études, la fréquentation de la bibliothèque est liée à l'âge : plus l'on est jeune, de manière générale, plus l'on fréquente les établissements de prêt. Après la fin des études, l'habitude de se rendre à la bibliothèque peut se perdre, plus ou moins rapidement : 84 % des non-usagers des bibliothèques sont d'anciens usagers.

Les résultats indiquent également que 95 % des non-usagers portent un intérêt général et entretiennent une bonne image des établissements de prêt. 

 
Javascript is required to view this map.
Partager