Libraires, êtes-vous équipés d'un système d'encaissement sécurisé ?

caisse enregistreuse

Amis libraires,

Nous vous rappelons qu'à partir du 1er janvier 2018, tous les commerçants et professionnels assujettis à la TVA qui utilisent une caisse enregistreuse, terminal de paiement ou logiciel de caisse, devront s’équiper obligatoirement d’un système certifié NF 525 ou LNE (Laboratoire national de métrologie et d’essais), sous peine de verser une amende de 7 500 euros et de subir un contrôle fiscal. .

Cette mesure, instaurée dans la loi de finances pour 2016, vise à lutter contre la fraude à la TVA par les caisses enregistreuses et logiciels de caisses frauduleux.

Deux cas de figure :

  • Pour les libraires disposant d'un logiciel de gestion des stocks :
     

Pour certifier votre logiciel de caisse NF 525, vous devrez demander une mise aux normes auprès de votre éditeur. Nous nous sommes renseignés auprès des trois principaux éditeurs de logiciels de gestion de stocks ;

Tite-Live (Médialog) : La mise à jour sera gratuite pour les libraires utilisant Médialog, grâce à un simple passage de script à leur demander.

TMIC (Ellipses) : La version Ellipses 2000, qui est assez ancienne, n'aura pas une certification à "100%" mais suffisante en cas de contrôle. Ellipses a lancé sa version V8, qui elle est en train d'être certifiée. Cette mise à jour sera gratuite. Le passage de la version 2000 à la V8 est lui payant avec une journée de formation.

2Dcom (Librisoft) : La certification, gratuite aussi, est en cours.

  • Pour les libraires qui ne sont pas informatisés :


Un logiciel de caisse certifié NF 525 coûte 500 à 1 500 euros selon l’éditeur et les fonctionnalités du logiciel (de la simple caisse enregistreuse au système complet de suivi des stocks et de la comptabilité). En savoir plus

Compte tenu de la dépense à prévoir pour se mettre aux normes, peut-être est-ce l'occasion de s'équiper avec un logiciel de gestion de stocks. N'hésitez pas à nous contacter pour connaître les différents dispositifs d'aide à l'informatisation.

 
Partager