La revitalisation commerciale des centres-villes

librairie Clareton

Le 28 février 2017 se sont tenues des assises pour la revitalisation économique et commerciale des centres-villes, suite à la publication du rapport de l'IGF et du Conseil général de l’environnement et du développement durable. Deux mesures ont notamment été annoncées : l'ouverture du portail "cœur de ville" et le lancement d'un nouvel appel à projets du Fonds d'Intervention pour les Services de l'Artisanat et le Commerce (FISAC).

Les préoccupations de la France pour la préservation d’une activité commerciale dans les centres des villes sont largement partagées par certains États de l’Union européenne. Il semble donc politiquement pertinent d’engager une négociation à l’échelle européenne pour qualifier la protection des centres-villes comme une raison impérieuse d’intérêt général. En effet, avec un taux moyen de vacance commerciale dans les centres des villes moyennes en France qui dépasse les 10 % en 2015, en augmentation sur les dix dernières années, la dévitalisation commerciale de nombreux centres-villes en France se confirme. Au-delà de ses incidences économiques, ce phénomène présente avant tout un enjeu sociétal fort, l’origine et les conséquences de la dévitalisation commerciale des centres-villes dépassant le seul sujet de l’activité commerciale. 

Téléchargez la synthèse du rapport

Et le rapport complet

 
Partager