La cigale uzégeoise mise à l'honneur à Uzès en septembre

La cigale uzégeoise,  petite revue « scientifique et littéraire » chanta en Uzès et Uzège des années 1926 à 1934, date à laquelle elle s’endormit.

Ellle revit de nos jours matériellement à travers la revue La Nouvelle Cigale Uzégeoise (Lucie ed.), mais aussi virtuellement suite à l'opération de numérisation de la revue originale réalisée dans le cadre du pôle associé régional LR.

La médiathèque d'Uzès fait également revivre cette revue emblématique du 9 septembre au 18 octobre, avec 

                           l'exposition « La cigale uzégeoise et ses illustrateurs »

Les Éditions de la Cigale (1926-1953) et notamment la revue La cigale uzégeoise (1926-1934) ont fait appel à de nombreux artistes pour illustrer leurs publications. Cette exposition se propose de faire découvrir ces artistes et de mettre en valeur les différentes facettes de leurs talents. Huiles sur toile, aquarelles, dessins, céramiques, estampes et gravures sur bois y sont exposés, ainsi que bien sûr les publications de La Cigale.

La cigale uzégeoise, 1926-1934

De 1926 à 1934, cette revue a donné à Uzès une audience littéraire, scientifique et artistique qui mérite considération et attention. Des écrivains de renom, des historiens, des scientifiques des poètes et des illustrateurs de qualité ont participé au succès de cette revue uzétienne, que nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir à travers cette conférence. 
La cigale uzégeoise, créée et dirigée par Georges Gourbeyre compte cinquante-quatre numéros, la Médiathèque d'Uzès en détient la collection complète, aujourd'hui numérisée.

Le samedi 27 septembre, à 17h, retrouvez une conférence de Christian Feller sur un artiste de La Cigale : 

Fernand Siméon, l'ami d'Uzès

C'est seulement à 36 ans, en 1920, que Fernand Siméon commence réellement sa carrière d'illustrateur avec un livre d'Anatole France, Marguerite. Il ornera ensuite, en 1924, le fameux livre de Jean-Jacques Brousson : Anatole France en pantoufles. L'artiste et l'écrivain deviendront immédiatement amis, et c'est ainsi que Fernand Siméon découvre Uzès où il séjournera régulièrement. En moins de 10 ans, il illustrera plus de 40 ouvrages

Cette exposition intervient à l'occasion de la 31e édition des journées européennes du patrimoine 2014 ; la Médiathèque d’Uzès prévoit également deux autres animations :

  • Une conférence de Jean Verger sur "L'orgue d'Uzès : découvertes et énigmes" le vendredi 19 septembre à 18h
  • La projection d’un documentaire de Werner Herzoga : "La Grotte des rêves perdus" le samedi 20 septembre à 15h30

 

 
Javascript is required to view this map.
Partager