La Canourgue noire tire sa révérence....

En polar comme ailleurs, le chiffre 13 porte malheur.... La Canourgue Noire s'arrête cette année à sa 12ème édition...

Depuis 2004, la Canourgue Noire, c'est un prix littéraire, plus d’une soixantaine d’auteurs reçus, une vingtaine de groupes de musiques, une dizaine de films projetés, de nombreux débats, et ce, pour le plus grand bonheur des lecteurs. Mais ce festival a également permis à des centaines d’élèves de primaire, collège, lycée, ainsi qu’à une quinzaine de détenus de la Maison d’arrêt de Mende, de participer à des ateliers d’écriture initiés il y a plusieurs années.

"Mais comme les hommes, les festivals naissent, vivent et meurent parce qu’ils sont faits par et pour les hommes. Au fil des ans, les situations des bénévoles changent. Mutation, divorce, déménagement, problèmes de santé… En dépit de l’arrivée de nouveaux membres, le faible renouvellement de nos forces ne nous a pas permis de continuer. Les éditions passées nous laissent de merveilleux souvenirs. Des moments partagés, un peu difficiles, parfois. Riches, toujours. Nous ne sommes nullement propriétaires de ce festival. Nous n’en avons été que les créateurs et les serviteurs. S’il se trouve des volontés pour reprendre le flambeau, nous sommes certains qu’à leur façon, elles sauront faire résonner les mots comme nous avons modestement tenté de le faire."

Patrick Bard, président

Programme La Canourgue Noire, dernière édition :

Dimanche 7 août 2016 

  • 16h : Rencontre littéraire avec Marcus Malte, auteur (Café La Citadelle)
 
  • 18h : Ecoutez les murs parler... (Place au Blé)
Lecture par la compagnie du Théâtre Clandestin des textes de l'atelier d'écriture animé par Patrick Bard à la maison d'arrêt de Mende, organisé par LR livre et lecture en partenariat avec le SPIP Gard-Lozère et la Maison d’arrêt de Mende.
 
  • 19h : Apéritif musical  (Place au Blé)

avec Didier Toffolini, homme-orchestre

  • 22h : Les Harmoniques, spectacle nocturne de et avec Marcus Malte, auteur, Virigine Teychené, chanteuse, et Gérard Maurin, contrebassiste (Place au Blé)

Festival de polar de La Canourgue (48).
 
Javascript is required to view this map.
Partager