Habiter la Terre, avec le climatologue Gaël Derive et les éditions Indigènes

La France présidera, à Paris, en décembre 2015, la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP21). L’occasion de mettre nos territoires en valeur et en mouvement pour lutter contre les dérèglements climatiques (réduction des émissions de gaz à effet de serre et adaptation dès à présent).

Le mouvement associatif de France Nature Environnement (FNE) souhaite mobiliser les citoyens de manière festive et positive. Le 26 septembre 2015, ce sera au tour des fédérations régionales associatives d’organiser 3 grands évènements territoriaux autour d’enjeux spécifiques :
- A Grenoble, en Rhône-Alpes, autour des enjeux de la montagne.
- A Rennes, dans le Grand-Ouest, autour des enjeux de la transition énergétique.
- A Cayenne, en Guyane, autour des enjeux des forêts tropicales.
- A Montpellier, en Méditerranée, autour des enjeux de l’eau et du littoral.

LR livre et lecture s'associe à la fédération régionale FNE Languedoc-Roussillon sur l'événement Refaisons le climat des 25 et 26 septembre 2015, qui aura lieu près de la Mairie de Montpellier. En amont de celui-ci, nous vous convions à une table ronde le jeudi 11 juin à 18h sur la thématique "Habiter la Terre: l'environnement et le climat en Languedoc-Roussillon" à Arzens (près de Carcassonne) dans le cadre du festival Les Estivales de la Malepère et de l'événement régional Total festum.

Nous y convions Gaël Derive, expert climatologue, qui vient de publier Nous aurions dû rester des singes en janvier aux éditions Indigène, Sylvie Crossman et Jean-Pierre Barou des éditions Indigènes, et Céline Mesquida, présidente de la fédération régionale FNE Languedoc-Roussillon. Cette table ronde sera animée par Cécile Jodlowski-Perra, directrice de LR livre et lecture.

Dans le cadre des Estivales de la Malpère, une conférence de Sylvie Vauclair, astrophysicienne, Professeur émérite à l'UPS Toulouse et chercheur à l'IRAP-OMP : Habiter la Terra en astrophysicienne suivra à 20h30. Suivre toute la programmation des Estivales de la Malepère du 1er au 14 juin 2015 en cliquant ici / Salon du livre le dimanche 7 juin 2015

 

La Méditerranée est un territoire déjà très fragile.

(Une hausse moyenne des températures de 2 à 3°C est à prévoir à l’horizon 2050.)
En Languedoc Roussillon, plus de 300 000 personnes sont déjà soumises à un risque d’inondations fort à très fort.
En PACA, plus de 40% des surfaces construites sont situées à moins de 500 mètres de la mer.
De plus, dans les pays du Maghreb, 2/3 de la population habitent le long du littoral. Des événements climatiques de grave intensité ont déjà eu lieu : Algérie en 2001 – Maroc en 2002. La Méditerranée est donc un territoire sur lequel il faut veiller, et sur lequel il est important d’engager des actions dès aujourd’hui.

Gaël Derive

Docteur ès sciences, ses travaux de recherche se sont portés sur l'hydrologie en Afrique de l'Ouest, notamment au Sahel. Son expérience scientifique l'a amené à travailler au sein des grands organismes de recherche français (CNRS, INRA, IRD) sur les thématiques propres à l'étude de la planète : glaciologie, hydrologie, climatologie, biosphère. Au sein de l'Agence Locale de l'Energie et du Climat (ALEC), il se consacre ensuite au Plan Climat de l'agglomération grenobloise (1er plan climat français, 450 000 hab.).

Aujourd'hui, il fait partager les connaissances scientifiques et diffuse l'information au grand public de manière novatrice. En 2009, il réalise son premier film : L'ODYSSEE DU CLIMAT. La Grande Tournée Climatique qui suit connait un vif succès (20000 spectateurs) pour cette première tournée nationale dédiée au dérèglement climatique. Le public retient la simplicité de son discours et la rigueur de ses propos.

Désireux d'aller encore plus loin dans la diffusion des connaissances, il propose en 2012 le projet actuel UNE PLANETE & UNE CIVILISATION qui permet d'aborder les problèmes globaux, humains et écologiques, de manière plus humaine et plus concrète. Un projet à hauteur d'homme ! A 40 ans, GAEL DERIVE est aujourd'hui l'un des grands témoins de l'évolution de l'homme et du climat de la planète. 

 

www.gaelderive.fr.

Nous aurions dû rester des singes, éd. Indigène

La planète se moque de posséder une banquise et de grands espaces vierges totalement englacés. La planète se moque d'être recouverte d'un océan plus haut de un ou dix mètres. Mais pour l'espèce humaine, la terre représente tout, une ressource, une protection. » Gaël Derive a osé sortir des rapports scientifiques pour aller éprouver les effets déjà bien réels du dérèglement climatique auprès de Satu, éleveur en Ethiopie ; Nipa, rizicultrice au Bangladesh ; Donildo, chasseur en Amazonie ; Jeannie, l'Inuite de l'Arctique ; Tsering, cultivatrice au Népal et Karakaua, pêcheur aux îles Kiribati. De ces rencontres, le scientifique revient bouleversé, avec cette certitude : si l'on veut éviter à l'humanité de demain la précarité alimentaire, l'absence d'eau potable, l'errance climatique et l'extension des violences, il faut se saisir de cette crise comme d'une chance pour construire des modèles économiques et sociaux qui nous permettront de "prospérer sans croissance". Faute de quoi, peut-être eût-il mieux valu rester des singes...

 

 

Partenaires

Région Languedoc-Roussillon et Total Festum
FNE Languedoc-Roussillon
Les éditions Indigènes
Les Estivales de la Malepère
La librairie Breithaup

 

 
Javascript is required to view this map.
Partager