Feuille de route pour l'égalité femme-homme dans les métiers de la culture

Le Comité ministériel pour l'égalité entre les femmes et les hommes dans la culture et la communication s'est réuni le 15 décembre à l'initiative d'Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication. Ce comité a adopté pour la première fois une feuille de route couvrant l'ensemble des secteurs du ministère, autour de 6 grands axes : 
- L'exercice des métiers des arts et de la culture
- L'accès des femmes aux postes clés des structures culturelles
- La parité d'accès à la création, aux moyens de production et à la programmation
- La lutte contre les stéréotypes dans la culture
- L'action en direction des territoires
- Un plan d'action volontariste au sein du ministère à l'appui de la candidature du ministère au label « Egalité ».

L'égalité entre les femmes et les hommes fait l'objet de plusieurs dispositions législatives portées par le ministère de la Culture et de la Communication : la loi du 7 juillet 2016 relative à la liberté de création, à l'architecture et au patrimoine prévoit en son article 3 que « la politique en faveur de la création artistique favorise l'égalité entre les femmes et les hommes dans tous les domaines de la création artistique ».

La loi relative à l'égalité et à la citoyenneté en cours d'adoption va renforcer le contrôle de l'image des femmes dans la publicité et imposer la parité dans les commissions, placées auprès des directions régionales des affaires culturelles ou des établissements publics, qui se prononcent sur l'attribution des subventions ou aides financières, la sélection, l'acquisition ou la commande d'œuvres notamment.

Le plan d'action de 14 mesures pour le développement d'emplois de qualité dans le spectacle vivant, l'audiovisuel et le cinéma, signé le 18 mai 2016 avec les organisations représentatives, a inscrit dans ses mesures prioritaires de « lever les freins à l'égalité femmes/hommes », dont la déclinaison concrète est d'ores et déjà engagée dans le cadre du fonds pour l'emploi pérenne dans le spectacle (Fonpeps).

La mobilisation de l'ensemble des acteurs s'appuiera sur trois leviers pour poursuivre et amplifier au cours des prochains mois l'action engagée en faveur de l'égalité entre les femmes et les hommes dans le secteur culturel, en lien avec le ministère chargé des droits des femmes :

  • l'Observatoire de l'égalité dans la culture et la communication dont le ministère s'est doté en 2013, qui s'impose aujourd'hui comme un document de référence. Etabli par le service statistique du ministère ( DEPS), il rassemble les données disponibles sur les nominations, les rémunérations, les programmations, l'accès aux moyens de production, à la reconnaissance artistique, au sein du ministère et de ses établissements publics comme dans l'ensemble du secteur culturel. Sa prochaine édition sera enrichie et paraîtra le 8 mars 2017.
     
  • le comité ministériel pour l'égalité dans la culture et la communication, créé en 2013, qui réunit autour de la ministre de la culture et de la communication et des directeurs de l'administration centrale, une quarantaine d'acteurs culturels majeurs et d'élus, permettant un large échange sur l'action menée, et qui a adopté cette feuille de route lors de sa réunion du 15 décembre 2016.
     
  • la candidature du ministère de la culture et de la communication au label « Egalité », qui permet de renforcer l'implication de tous les agents du ministère et de développer les synergies sur les actions favorables à l'égalité au plan interne comme externe. Le ministère déposera au cours du 1er trimestre 2017 son dossier de candidature auprès de l'AFNOR, pour ce label et pour le label « diversité ». Il suscite également la candidature des établissements publics placés sous sa tutelle. Plusieurs d'entre eux déposeront leur candidature dans le même calendrier.

 

Sources : COREPS Occitanie et Site du Ministère de la Culture et de la Communication

 
Partager