D’un livre à l’Aude 2018

Le prix D’un livre à l’Aude vise à promouvoir la lecture auprès des adolescents du département de l’Aude âgés de 14 à 18 ans. Les lecteurs s’engagent à lire quatre romans et à voter. Ce prix est soutenu par le Conseil départemental de l’Aude, organisé par la Bibliothèque départementale de l’Aude (BDA) et l'Atelier Canopé de l’Aude avec la collaboration des bibliothèques du réseau départemental, des documentalistes des lycées et collèges, des libraires et de LR livre et lecture.

Parmi les 4 romans selectionnés cette année figure Une petite chose sans importance de Catherine Fradier publié par les éditions Au diable vauvert.

« Rien de nouveau dans ma tête, Asperger est toujours là. Je suis différent et je le resterai. Il faut que je continue à apprendre à vivre avec, il n'y a pas d'autre solution. » Sacha, qui souffre du syndrome d'Asperger, a été retiré du système scolaire par sa mère à la suite d'un harcèlement qui a mal tourné à l'école. Médecin, elle s'est depuis tournée vers l'humanitaire et emmène son fils lors de ses missions à travers le monde. Une petite chose sans importance est la traduction du mot swahili kadogo qui signifie enfant soldat. C'est, racontée par Sacha, l'histoire de Destinée, une enfant soldat congolaise d'une quinzaine d'années, qu'il a connue lors de l'une des missions de l'ONG dont sa mère est membre.

Les autres livres en lice

 

* Bleu Blanc Sang de Bertrand Puard, éd. Hachette

5 juin 2018. Tandis que la France enterre à Notre-Dame son président de la République mort tragiquement quelques jours auparavant, un convoi transportant une toile d’une artiste du xviiie siècle inconnue, Justine Latour-Maupaz, est pulvérisé au lance-roquettes sur une autoroute du centre de la France. Au même instant, à New York, une œuvre de la même artiste est adjugée pour la somme inouïe de 53 millions de dollars. Pour quelles raisons des forces obscures cherchent-elles à détruire précipitamment, ou à s’approprier soudainement, les travaux de cette peintre ignorée ? À qui profite ce regain d’intérêt ? Eva Brunante, dont le père, seul exégète de la peintre, a disparu, va se lancer dans une enquête aux ramifications politico-financières vertigineuses.
Bienvenue dans la république Bleu Blanc Sang ! 

* Songe à la douceur de Clémentine Beauvais, éd. Sarbacane

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s'est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s'aperçoit, maintenant, qu'il ne peut plus vivre loin d'elle. Mais est-ce qu'elle veut encore de lui ? 
Songe à la douceur, c'est l'histoire de ces deux histoires d'amour absolu et déphasé - l'un adolescent, l'autre jeune adulte - et de ce que dix ans, à ce moment-là d'une vie, peuvent changer. Une double histoire d'amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski - et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

* Les mystères de Larispem de Lucie Pierrat-Pajot, éd. Gallimard Jeunesse

LARISPEM
1899.
Dans cette Cité-État indépendante où les bouchers constituent la caste forte d'un régime  populiste, trois destins se croisent... 
Liberté, la mécanicienne hors pair, Carmine, l'apprentie louchébem et Nathanaël, l'orphelin au passé mystérieux. Tandis que de grandes festivités se préparent pour célébrer le nouveau siècle, l'ombre d'une société secrète vient planer sur la ville.  Et si les Frères de Sang revenaient pour mettre leur terrible vengeance à exécution ?

Le lauréat 2017

C'est Johan Heliot qui a remporté la 11e édition du Prix d'un livre à l'Aude 2017 avec son roman C.I.E.L. 1.0 L'hiver des machines, publié chez Gulf Stream.

 
 

D'un livre à l'Aude, le prix littéraire des adolescents

L’objectif du prix est de promouvoir la lecture auprès des adolescents du département de l'Aude et âgés de 14 à 18 ans en leur proposant la participation à un prix récompensant un roman de littérature francophone.
 
Le choix des quatre romans en compétition est fait par un jury composé de bibliothécaires, de documentalistes et d’adolescents.
 
Les jeunes lecteurs des établissements participants doivent lire les 4 romans en lice, puis voter pour leur favori. Ce vote est organisé par les médiathèques et/ou les établissements scolaires engagés. Le vote se fait en ligne sur le site dédié d'un livre à l'Aude. Chaque année, près de 300 jeunes participent au prix.
 
Une trentaine de rencontres sont organisées entre les auteurs et les adolescents pendant toute la durée du Prix.
 
Les jeunes sont invités à réaliser des productions autour de leurs lectures. Les meilleures productions sont récompensées.
 

Tout savoir sur le Prix d'un livre à l'Aude

Organisateurs

 
Javascript is required to view this map.
Partager