Appel Traduction littéraire, mode d'emploi

traduction

Date limite de dépôt pour l'appel en cours : 23 mai 2018

Pour qui ?

Vous êtes un éditeur ou une maison d’édition.

Vous souhaitez promouvoir et diffuser des auteurs et des œuvres européennes de fiction.

Cet appel de l'Union européenne vise à soutenir la traduction, la promotion et la diffusion de la littérature européenne de qualité pour la rendre plus accessible. Il concerne des ensembles de 3 à 10 œuvres, le montant maximum du soutien accordé étant de 100 000 € par an, soit jusqu'à 300 000 € sur 3 ans. 

Pourquoi ?

Pour travailler sur :

- La traduction et la publication de catalogue d’œuvres de fiction de grande valeur littéraire (roman, nouvelle, pièce de théâtre, bande dessinée, poésie, histoires courtes...);

- La traduction d’extraits d’œuvres pour les catalogues des éditeurs et des maisons d’édition, afin d’encourager la vente des droits en Europe ou ailleurs ;

- Le développement de manifestations spéciales et de marketing organisées pour la promotion des auteurs, des œuvres et des traducteurs européens ;

- Le développement des nouveaux publics ;

- Un encouragement à la traduction des œuvres ayant bénéficié du prix littéraire européen et des d’œuvres écrites dans des langues moins utilisées vers le français, l’anglais, l’espagnol et l’allemand ;

Au delà des 28 États membres de l’Union Européenne, l’appel Traduction littéraire favorise la participation d’autres pays. Il est ouvert de plein droit à des pays européens voisins (Norvège, Islande, Balkans, Turquie, Géorgie, Moldavie ou Ukraine).

Comment ?

- Vérifier que le projet correspond bien aux objectifs généraux du programme et à ceux propres à cet appel, ainsi qu’à ses critères spécifiques ;

- Repérer le soutien le plus adapté à la nature et la capacité du projet : projet de 2 ans (traduction d’un catalogue de 3 à 10 œuvres) ou partenariat stratégique pluriannuel de 4 ans (traduction d’un catalogue de 5 à 10 œuvres par an);

- Vérifier les langues éligibles à cet appel : langues officielles d’un pays participant, latin ou grec ;

- Vérifier la dimension transfrontière de la traduction. Par exemple, la traduction d’un livre d’un auteur belge du flamand vers le français pour le marché belge n'est pas éligible ;

- Bien définir la stratégie de traduction, de diffusion et distribution ;

- Bien valoriser le choix littéraire : ouvrages, auteurs et traducteurs ;

- Se renseigner sur les prix de littérature de l’UE : 15 points sont attribués pour leur traduction,

- Repérer la périodicité de l’appel et anticiper la prochaine date de dépôt.

- Bien comprendre la procédure de candidature : vérification de l’ensemble des éléments à fournir, création du code PIC et modalités de dépôt.

En savoir plus

 
Partager