34es Assises de la traduction littéraire à Arles

affiche

Les 10, 11, 12 novembre 2017 se tiendront les 34e Assises de la traduction à Arles, autour du thème "Infidélités".

De toutes les vertus dont on voudrait parer une traduction, la fidélité est la plus populaire. Mais cette “fidélité” dont on vante un peu partout les mérites traîne dans son sillage un chapelet d’idées préconçues et n’a de sens que si l’on précise à quoi on est fidèle : à l’auteur, à la langue, à soi-même… À tout ? C’est souvent impossible : traduire, c’est choisir. 

Entre histoires littéraires, politiques ou religieuses, sans oublier, bien sûr, les histoires d’amour, les 34es Assises de la traduction littéraire s’attacheront à remettre en perspective et même à promouvoir les bienfaits ignorés de nos Infidélités. 

Cette année, cinquante intervenants — traducteurs, auteurs, éditeurs et intellectuels — animent des conférences, des tables rondes, des lectures et des ateliers de traduction ou d’écriture : 

François Jullien proposera avec la notion d’écart de se nourrir d’une infidélité aux canons de sa propre langue, Jean-Yves Masson questionnera les “Belles infidèles” qui au contraire célébraient une infidélité à la langue d’origine, constituant une tradition française qui gomme “l’étrangéité” des auteurs “barbares”.

Avec la table ronde « Et Dieu dit : traduire le sacré », Dieter Hornig, Ali Benmakhlouf et Jean-Pierre Winter interrogeront la tâche du traducteur, fidèle ou infidèle, face à une parole anonyme, révélée ou prophétique. 

Peut-on être infidèle à soi-même ? Trois écrivains parlant-écrivant plusieurs langues – Boubacar Boris Diop (Sénégal), Jaroslav Melnik (Ukraine) et Waciny Laredj (Algérie) – rapporteront leurs expériences d’auto-traduction.

Enfin, avec Octavio Escobar Giraldo et William Ospina, deux écrivains invités dans le cadre de l’Année France-Colombie, accompagnés de leurs traducteurs français Anne Proenza et Claude Bleton, il sera question d’infidélités aux mémoires intime et politique en Colombie.

Cette édition s’achèvera avec “Butinage”, une performance en forme d’impromptu livrée par la comédienne et autrice Isabelle Fruchart qui fera son miel de ce qu’elle aura vu, entendu, ressenti durant ces trois jours, en toute subjectivité.

Les autres temps forts pour traduire, écrire, lire, célébrer, échanger, découvrir :

> 12 ateliers de traduction ludiques et savants ouverts à tous : "Traduire les meilleurs tweets de Donald Trump" avec l'atelier Outranspo de Lily Robert-Foley et Camille Bloomfield, la poésie contemporaine taïwanaise avec Esther Lin et Emmanuelle Péchenart, un "Traducteur d'un jour" consacré à Federico García Lorca avec Margot Nguyen Béraud, une tentative de défense et illustration de l'infidélité traductive en piochant à droite et à gauche, au Portugal et au Brésil, en littérature et en BD, avec Dominique Nédellec et bien d'autres...

> 2 ateliers d’écriture : Isabelle Fruchart vous proposera d'explorer la forme épistolaire, Mona Thomas vous guidera quant à elle dans la recherche de la troisième langue.

> Les Croissants littéraires et les Croissants buissonniers où lecteurs et traducteurs sont invités à partager leurs coups de cœur avec des lectures en langue originale et/ou en français.

> Le Jukebox littéraire vous fera entrer dans les bibliothèques personnelles de quatre grands lecteurs : Antoinette Rychner et Odile Cornuz – autrices suisses –, Santiago Artozqui – traducteur –, et Maya Michalon – journaliste littéraire.

> Une projection en avant-première du film documentaire “Des voix dans le chœur. Éloge des traducteurs” réalisé par Henry Colomer ! Trois traducteurs – Sophie Benech, Danièle Robert et Michel Volkovitch –, ont ouvert leur atelier à la caméra du réalisateur (Saraband Films, 2017).

> Des échanges professionnels avec la "Rencontre pour les jeunes traducteurs" et la table ronde de l'ATLF "Fidélités et infidélités contractuelles".

Modalités de participation :

Sur inscription.

Tarif PASS 3 jours : 

> Plein tarif : 80 €

> Adhérents ATLAS / étudiants : 30 €

> Etudiants universités partenaires : 10 €

> Gratuit pour les Arlésiens (sur présentation d'un justificatif de domicile)

Renseignement : atlas@atlas-citl.org / 04 90 52 05 50

 
Javascript is required to view this map.
Partager