WELLENS ANTOINE


34000 MONTPELLIER
Email : wellens@hotmail.fr
Site internet : primesautiertheatre.org
Activité : Auteur
Genre(s) : Théatre
Biographie :
Auteur et metteur en scène pour le Primesautier Théâtre depuis sa création en 2003, Antoine Wellens dirige son travail vers la notion du tragique, en ce sens qu’il est « l’impossibilité de penser l’unité du monde », que « personne ne peut concilier l’ensemble de ce qui fait l’être ». Aussi, de l’homme divisé, fracturé, Antoine Wellens cherche à mettre en exergue, via l’écriture, la mise en scène et le travail du plateau, « une approche réflexive de l’écriture » entre le personnage, son acteur potentiel et l’auteur, l’œuvre se construisant à vue et semblant s’accoucher d’elle-même. En 2005, il écrit Elektrik Capharnaüm qui, préfacé par la dramaturge Marie Reverdy deviendra un point fondamental de la recherche esthétique du Primesautier Théâtre et de son écriture. Poursuivant son travail autour de la figure de la « métalepse » c'est-à-dire la contamination d’un niveau par un autre il écrit l’Antégone d’ ou que dit le cochon quand le fermier l’égorge ? Il cherche une langue rendant compte de notre complexité à appréhender le réel et à exister en son sein. Une écriture qui provoque par sa densité et ses narrations souvent multiples, un jeu intime avec le lecteur / spectateur sous forme d’expériences de pensées comme en atteste son dernier texte Est-ce qu’un cri de lapin qui se perd dans la nuit peut encore effrayer une carotte ? Il continue l’écriture encadrant les dernières écritures collective du Primesautier Théâtre L’art ( n’) e(s)t (pas) la science ? et Mais il faut bien vivre !

Crédits photographiques : Fabienne Augiée.

Bibliographie non exhaustive :
Est-ce qu’un cri de lapin peut encore effrayer une carotte ?, éd. de l’appartement, 2014 (théâtre).
L’Antégone D’ Ou que dit le cochon quand le fermier l’égorge ?, éd. L’Harmattan, 2010 (théâtre).
Elektrik Capharnaüm, éd. de la Musaraigne, 2008 (théâtre).