STALDER KATHARINA


34000 MONTPELLIER
Tél : 04.67.54.37.71
Email : annakatharina27@gmail.com
Activité : Traducteur
Genre(s) : Théatre
Animations : Lecture
Biographie :
Katharina Stalder est née en 1974 à Bienne (Suisse). Elle est metteuse en scène-dramaturge, traductrice, chercheuse et pédagogue de théâtre. Formation au Conservatoire d'Avignon et dans les universités de Vienne (Autriche), Avignon et Montpellier. Depuis 1997 elle a dirigé des mises en scène et des lectures scéniques d'autrices et auteurs surtout contemporains, en créations professionnelles, mais aussi avec des élèves et des étudiant·e·s de théâtre et elle a aussi travaillé comme actrice. Sa pratique de la traduction est une continuité de son travail de metteuse en scène. Elle est actuellement référente artistique de la compagnie L'ambiguË à Montpellier, travaille avec HF LR à la création de modules de formation sur la langue épicène et non sexiste et prépare une thèse (à l'ENS-rue d'Ulm, avec Anne-Françoise Benhamou) sur la formation à la mise en scène en comparaison franco-allemande.

Crédits photographiques : Vincent Rok

Bibliographie non exhaustive :
Anja et Esther (Anja und Esther), de Klaus Mann, traduit de l'allemand, éd. Théâtrales, 2017 (théâtre).
Un beau lièvre est le plus souvent l'Unisollitaire, de Philipp Weiss, traduit de l'allemand, éd. Théâtrales, 2016 (théâtre). Prix de la traduction des Journées de Lyon des Auteurs de théâtre 2015.

Extrait :
Allerwelt, de Philipp Weiss

Les parties de corps en papier volent à travers le trou dans la clôture de tôle ondulée vers l'intérieur de Toutlemonde. Mila Katz les suit, essaie de les rattraper. Mila Katz dans le champ.
MILA KATZ Mais restez là! Vous allez ensemble!
Un chien passe. Mila Katz ramasse les parties de corps en papier et les assemble.
MILA KATZ Voyons un peu.
Dans les pieds il pourrait y avoir un rire, dans le ventre il pourrait y avoir une langue, dans les hanches il pourrait y avoir un amour, dans le cou il pourrait y avoir un frémissement, dans les épaules il pourrait y avoir une douleur, dans la peau, je ne sais pas.
Mila Katz se lève d'un bond, de sorte qu'un livre tombe de son sac et atterrit, ouvert, par terre. Elle met la boîte dans son sac et ramasse le livre.
1 ouvrage est rattaché à cet auteur.
Voir toutes les publications de cet auteur