DESBRUSSES LOUISE


Editions POL
33, rue Saint André des Arts
75006 PARIS

30
Activité : Auteur
Genre(s) : Poésie, Roman, nouvelle, Théatre
Animations : Lecture
Biographie :
Ecrivaine en tous genres (roman, poésie, théâtre, essais et autres textes avec option performance), Louise Desbrusses est notamment auteure de deux romans publiés chez P.O.L, L'argent, l'urgence et Couronnes boucliers armures (mention spéciale du prix Wepler) ainsi que d'une pièce radiophonique. Toute tentative d'autobiographie serait vaine. Après quelques années d'écriture nomade ici et là, elle revient en Cévennes pour poursuivre ici ce qui là comme ailleurs commença. Voire plus.

Crédits photographiques : DR

Bibliographie non exhaustive :
Les innommables et Comptes de faits, in TINA, n°8, août 2011.
Du corps (&) de l'écrit #3, Inculte, n° 20, automne 2010.
Entretien avec Jean-Charles Massera in It's too late to say litterature, revue Ah !, septembre 2010.
Lilith Reloaded in Overwriting, collectif, co-édition 5c/Brugger, mars 2010.
Réel est Dieu in Le réel, nouvel opium, Galerie les Filles du Calvaire, février 2010 (catalogue d'exposition).
Toute tentative d'autobiographie serait vaine : trame sonore, éd. Les Radiophonies, 2009, coéd. Lansman et Radiophonies, 2010 (théâtre).
Du corps (&) de l'écrit #2, Inculte, n° 19, mars 2010.
Du corps (&) de l'écrit #, Inculte, n° 18, octobre 2009.
Couronnes, boucliers, armures, éd. POL, 2007 (roman).
L'argent, l'urgence, éd. POL, 2006 (roman).

Extrait :
SOLILOQUE (extrait)

bon en tout cas je trouve c’est pas quand même cher quand même c'est déjà ça si au moins c’est bon alors ça va ça ira ça ça a l’air bien ça ou ça plutôt ça oui et puis non allez une petite salade oui rapide avec tout ce que j’ai à faire de toute façon j'ai pas faim alors ça alors oui petite ça oui rapide ça oui faut bien manger de toute façon alors ça alors oui ça ça va ça ça ira je sais jamais quoi prendre de toute façon alors oui ça ça va ça ira ça a l’air bon ça là et puis rapide ça oui avec tout ce que j'ai là à faire là est-ce que j’ai fermé la porte en partant ah déjà ah ça oui ah oui ça c'est rapide le pain déjà oui le pain bon le pain un peu mou le pain mais bon mou pas rassis mou alors ça alors là c'est pas eux ça mou là c'est la pluie ça le rend mou la pluie non je me vois tourner la clef dans la serrure faudra pas que j'oublie de prendre du pain moi complet le pain c'est quand même plus quand même digeste la décoration par contre elle est réussie là au premier coup d’œil en tout cas je trouve là le rouge là il est bien le rouge c’était ce matin ou hier que je l’ai fait là le geste je le vois le geste je le fais le geste de tourner la clef là je l'ai dans mon sac la clef c'est déjà ça avec quoi du beige c'est quoi ça là non pas du tout à fait du beige non un genre de vanille plutôt je dirai c'est pas que d'habitude j'aime trop ces couleurs non je le fais tous les jours tourner la clef alors le geste savoir si mais là oui c’est assez oui les couleurs je dois dire au premier coup d’œil après bon il y a les détails qui les remarque les détails les gens sont marrants au premier coup d’œil bon oui rouge et vanille le côté recherché je suis sûre que j’ai fermé la porte je vois pas pourquoi j'aurais pas fermé la porte d'habitude je ferme la porte je la ferme toujours la porte
5 ouvrages sont rattachés à cet auteur.
Voir toutes les publications de cet auteur