BRUN JEAN-FRÉDÉRIC


34000 MONTPELLIER
Site internet : www.montpelhierloccitana.eu
Activité : Auteur, Traducteur
Genre(s) : Conte, Poésie, Région Languedoc-Roussillon, Roman, nouvelle, Science-fiction
Animations : Lecture
Biographie :
Jean-Frédéric Brun est né en 1956 à Montpellier. Médecin hospitalier et chercheur, fasciné dès l'adolescence par les possibilités d'expression de la langue d'oc, fabuleux instrument d'écriture dont il ne cessera de rechercher les résonances inexplorées, aux confins de l'onirique. Il a publié dans cette langue plusieurs romans ou recueils de nouvelles (Lo retrach dau dieu Negre (1986), Setembralas (1994), Lo temps clar de las encantadas (2005), Luònh (2005), Ciutats dins l'azur (2009)) et des poèmes (Estius e Secaresas (1979), Legendari de las Despartidas (2009)). Le fantastique sous ses différentes facettes est omniprésent dans ces textes, allant de la science-fiction au "réalisme fantastique" d'inspiration sud-américaine, en passant par l'exploration d'états modifiés de conscience lors d'un coma, et surtout la redécouverte passionnée d'un imaginaire populaire occitan venu du fond des âges. Collaborateur de la revue Oc depuis 1974, il a développé le site internet Montpelhièr l'occitana, sur la langue et la littérature occitane, avec un éclairage portant davantage sur le parler montpelliérain et ses richesses encore mal inventoriées, et plus récemment le site Occitan poetry qui vise à présenter à un public non francophone la poésie d'oc. Il est président de l'association Amistats Max Rouquette, dont l'objectif est de faire connaître l'œuvre du grand écrivain, et de la section de langue d'oc du PEN Club International.

Crédits photographiques : Georges Souche

Bibliographie non exhaustive :
Flors d’errança, éd. Jorn, 2017 (littérature).
Las que dançavan dins la lutz, éd. Trabucaire, 2012 (littérature).
Ciutats dins l'azur, éd. Reclams, 2009 (nouvelles).
Luonh, éd. Trabucaire, 2006 (poésie).
Lo tems clar de las encantadas, éd. IEO, 2005 (SF).

En tant que traducteur :
Camin descaminat / Chemin égaré, d'Estève Salendres, éd. Jorn, 2010 (poésie, occitan).

Extrait inédit :

Sonets Nellians
Aigorladas



Los òrts de la divessa
Las que dançavan dins la lutz
Lo remòu de las aigassas
Aquel camin cap a l'estèla
Estraviatges


Aigorladas/torrentialités

Romieus de l'estiu fòu
Quand s'enauça la crida
E que se pèrdon los camins

ta carn es la bauja aigardent
quora la vida es un fruch
e s'endeven autiva
dins lo bleuge esvalir dau temps

Carrejas en ton caminar plegadís
las archimbèlas de la lutz


Pélerins du fol été
quand se rehausse le cri
et que se perdent les chemins

Ta chair es la folle eau de feu
quand la vie est un fruit
et se découvre hautaine
dans l'anéantissement éblouissant du temps

Tu véhicules en ta démarche flexible
les balances de la lumière